UNION NATIONALE DES PRODUCTEURS DE COTON Bambou BIHOUN et son équipe reconnaissants à Jacob OUEDRAOGO

img

Le nouveau bureau de l’Union Nationale des Producteurs de Coton du Burkina (UNPC-B) a rendu visite au ministre de l’Agriculture et des Aménagements Hydrauliques, Jacob OUEDRAOGO,  le vendredi 17 mars 2017.  Le président du Conseil d’administration de l’UNPC-B, Bambou BIHOUN,  et les membres de son équipe  ont exprimé leur gratitude  au ministre en charge de l’agriculture  pour sa médiation réussie  dans la crise au sein de l’UNPC-B. Les administrateurs ont aussi sollicité l’accompagnement du gouvernement pour l’accroissement de la production et la maîtrise des règles de fonctionnement de la faîtière. 

 

Officiellement installé le 4 mars dernier, le nouveau bureau de l’Union Nationale des Producteurs de Coton du Burkina (UNPC-B) a rendu visite ce vendredi 17 mars 2017, au ministre de l’Agriculture et des Aménagements Hydrauliques, Jacob OUEDRAOGO. Selon le nouveau président de la faitière du coton au Burkina Faso,  Bambou BIHOUN, cette visite  est une marque de reconnaissance des producteurs cotonniers de notre pays  envers le ministre pour sa brillante médiation  dans la crise au sein de la faîtière.

 Le président Bambou BIHOUN  a   demandé  le soutien du gouvernement en termes d’intrants agricoles nécessaires à l’accroissement de la production et un encadrement pour la maîtrise de règles  de  fonctionnement de la faîtière. « Nous avons toujours besoin de votre accompagnement en matière de formation sur les nouveaux textes régissant les sociétés coopératives agricoles. A l’orée de la campagne agricole,  nous nous tournons vers le gouvernement pour solliciter son appui en matière d’intrants et d’équipements »,  a-t-il dit.

Le ministre Jacob OUEDRAOGO s’est  réjoui de cette démarche et a fait part à ses hôtes de la satisfaction du gouvernement du dénouement de la crise. « C’est un bureau consensuel, la crise est enterrée, il faut aller au travail »,  a exhorté Jacob OUEDRAOGO.

Il  a assuré les administrateurs de l’UNPC-B de la disponibilité du gouvernement et de son département à soutenir la filière à travers le renforcement de leurs capacités à mieux cerner le cadre institutionnel de leur activité  et à  stimuler davantage la production.

Il a également appelé les producteurs de coton   à travailler en étroite collaboration et à rester unis dans les prises de décisions. « Votre engagement est de faire en sorte que la filière coton soit la meilleure des filières »,   a rappelé le ministre OUEDRAOGO.    

GALERIE PHOTOS

Lettre d'information

Complétez le formulaire ci-dessous, et vous pourrez recevoir nos lettres d'informations

NB : vous pouvez vous désinscrire à n'importe quel moment.