Paul Kaba Thiéba à Samendéni: Bientôt le troisième agropole

img

Le Premier ministre Paul Kaba Thiéba, en compagnie des membres de son gouvernement dont le ministre en charge de l’Agriculture, Jacob Ouédraogo, était sur le chantier de construction du barrage de Samendéni, le samedi 25 mars 2017. Les autorités sont allées constater l’état d’avancement de l’ouvrage. Le Chef du gouvernement s’est également adressé aux populations affectées par le projet.

 

95%, c’est le taux d’exécution de la première phase du barrage de Samendéni. Quant à sa mise en eau, elle sera effective en fin juin. C’est ce qu’a affirmé le Premier ministre Paul Kaba Thiéba, lors de sa visite le samedi 25 mars 2017 sur le chantier de construction dudit  barrage. En compagnie des ministres en charge de l’eau, de ceux en charge de l’agriculture, de l’énergie et celle en charge de la femme, le chef du gouvernement est allé constater de visu le niveau d’exécution des travaux. D’une capacité 1 milliard 050 millions de mètre cube, le barrage de Samendéni dont la zone d’intervention couvre une superficie de 19 951 km² permettra à terme, d’irriguer 21 000 hectares de terre aménageables sur 17 sites, le long du fleuve Mouhoun. A en croire le chef du Programme de Développement Intégré de la Vallée de Samendéni (PDIS), 40% des superficies seront affectées aux exploitations familiales et 60% aux agro businessmen. Le barrage servira également à l’irrigation d’une zone agro industrielle d’une superficie pouvant aller à 500 ha à Bama, chef-lieu de la commune dont relève Samendéni. En termes de production agricole, il est attendu entre autres la production annuelle de 100 mille tonnes de riz, 300 mille tonnes de produits maraîchers et 150 mille tonnes d’autres produits céréaliers.

Selon Paul Kaba Thiéba, à l’exemple de Bagré où est attendue la création de plus de 30 000 emplois, Samendeni devra être pourvoyeur d’emplois pour la jeunesse. 

En plus des aménagements hydro-agricoles, le PDIS comprend plusieurs autres composantes que sont la centrale hydroélectrique d’une capacité de 18 giga wattheure, des zones de pêche, d’élevage et des hôtels touristiques. Samendéni sera le troisième agropole du Burkina Faso après Bagré et Sourou.  Le Chef du gouvernement a salué les populations affectées par la construction du barrage pour « avoir su mettre en avant l’intérêt général pour favoriser le retour de la confiance et de la sérénité permettant la reprise des activités du programme ».

DCPM/MAAH

          

GALERIE PHOTOS

Lettre d'information

Complétez le formulaire ci-dessous, et vous pourrez recevoir nos lettres d'informations

NB : vous pouvez vous désinscrire à n'importe quel moment.