Daniel COMPAORE : un arboriculteur modèle

r03

Installé  dans le village de Dayasmnoré , depuis 2006, Compaoré Daniel a d’abord été employé à Fasoflex, une société de production de fruits, basée dans la province du Kénédougou. Après la fermeture de cette unité de production,M. Compaoré décide de mettre ses connaissances à profit.

Il s’installe dans le village de Dayasmnoré dans la province du Bazèga. Aidé de sa femme et de ces enfants, il débute avec une superficie de  3 hectares où il exploite des agrumes (orange, pamplemousse, tangelo, tangor, mandarine) , du maïs, des  oignons, du piment,  de la papaye, des aubergines et des courgettes. Par la suite, il agrandit son champ à 5 hectares et demi, embauchent 4 personnes.  Pour ses activités il s’est doté de deux véhicules bâchés servant au transport de ces produits, de motopompes, de bœufs et bien d’autres matériels acquis grâce aux fruits de ces labeurs. Pour la commercialisation de ces produits, M Compaoré Daniel vend ses produits au Burkina et au Niger. Son verger produit deux fois par an et malgré les difficultés liées aux attaques des insectes et à l’inaccessibilité du site, chacune  de ces productions génère une marge bénéficiaire d’environ 4 millions de francs CFA.  Quand on parle de modèle de réussite dans le domaine agricole, monsieur Compaoré en est  bien un exemple.  Aujourd’hui,  c’est avec une grande  fierté que notre agriculteur comblé, exhibe son verger bien entretenu qui  a séduit plus d’un.  Comme le dit souvent cet adage : La terre ne ment pas, Compaoré Daniel ne dira pas le contraire. Pour louer les efforts de ce producteur, le Ministre de l’Agriculture et de la Sécurité Alimentaire a donné  instruction aux techniciens pour trouver une solution aux attaques des insectes.

 

Par Loucie KI

GALERIE PHOTOS

Lettre d'information

Complétez le formulaire ci-dessous, et vous pourrez recevoir nos lettres d'informations

NB : vous pouvez vous désinscrire à n'importe quel moment.