Plan de riposte de la Banque Mondiale contre la contre la Grippe Aviaire au Burkina, contribution du MARHASA


Audience : plan de riposte de la Banque Mondiale contre la contre la Grippe Aviaire au Burkina, contribution du MARHASA.

bmUne équipe de la Banque Mondiale chez le Ministre de l’Agriculture,  des Ressources Hydrauliques, de l’Assainissement et de la Sécurité Alimentaire.

Depuis le 1er Avril 2015 des cas de grippe aviaire ont été découverts dans certaines régions du pays. Depuis lors, le Ministre en charge des Ressources Animales est à pieds d’œuvre pour contenir la propagation à grande échelle de cette maladie.

Conscient que le gouvernement Burkinabé à lui seul ne peut gagner cette bataille, certains partenaires au développement ont décidé de s’y investir. Sont ceux là, la Banque Mondiale.

Pour ce faire, un plan de riposte à été élaboré avec comme axes majeur, la communication et la surveillance.

Mais élaborer un plan de riposte est une chose. Avoir les moyens pour sa mise en œuvre, en est une autre.

L’approche proposée par la Banque Mondiale, c’est le financement du plan à partir des projets qui bénéficient de son appui.

Au Ministère de l’Agriculture, des Ressources Hydrauliques, de l’Assainissement et de la Sécurité Alimentaire trois projets ont été identifiés : le PAFASP, le PAPSA et le PPAAO.

L’objet de la visite de l’équipe de la Banque Mondiale était de porter l’information au Ministre LOMPO, afin d’avoir son accord et son soutien. Le Ministre a remercié l’équipe de la Banque Mondiale pour la démarche. Il s’est réjoui de l’attention que l’institution accorde au secteur de l’élevage, car se secteur occupe une place de choix dans l’économie nationale. Le Ministre LOMPO a rassuré l’équipe de sa disponibilité et de son soutien.

La contribution attendue des trois projets est évoluée à environ un milliard, cent million de francs CFA.

Si les trois projets ne trouvent pas d’inconvénients à contribuer, les responsable de ces projets souhaitent chaque apport soit capitalisé dans les résultats respectifs.

 

                                                                                                                                                                                                   DCPM/ MARHASA

GALERIE PHOTOS

Lettre d'information

Complétez le formulaire ci-dessous, et vous pourrez recevoir nos lettres d'informations

NB : vous pouvez vous désinscrire à n'importe quel moment.